• Elsa

Lupin à la mer


J’ai été intriguée par ce blouson de la nouvelle collection de Deer&Doe, j’ai acheté le patron en même temps que celui de la chemise Mélilot. Je me demandais bien ce qu’il pourrait donner, et j’avais envie de comprendre comment il était construit. Je me suis donc lancée cette semaine, avec un tissu de mon stock offert il y a un moment par ma mère, un velours avec des roses en… 80 cm de large!!!

Je n’en avais pas assez pour faire les devants recto verso dans le tissu principal alors je les ai coupés,ainsi que la doublure, dans un crêpe noir, crêpe qui avait servi à une Saiph et une Sylphide (C’est ce que j’aime avec les coupons de Saint Pierre, 3 mètres… ça me fait bien souvent 2 ou 3 tenues! On utilise le tissu pour la première, il est presque “rentabilisé”, puis viennent les réalisations suivantes, souvent imprévues.)

J’avoue que j’ai eu bien hâte de le terminer. A un moment, j’ai eu un peu l’impression de ramer et que le montage n’allait jamais se terminer! En fait, j’avais hâte de passer à le suite parce que j’ai trop de projets en tête! 😀 Mais il ne faut pas vouloir aller plus vite que la musique, et je me rends compte que la couture m’aide à canaliser ma boulimie d’idées: une belle école de la patience… Et puis, comme pour beaucoup de longs projets, passé le moment où on se dit qu’on en a pour l’année, :-D, tout s’accélère d’un coup et on arrive à la fin (merci à poussinette qui a eu envie de faire une sieste de 3h30 au bon moment 😀 ).

En fait, le montage est aussi complexe (du point de vue du nombre de pièces et d’étapes) que pour un manteau, mais comme c’est un petit blouson, c’est trompeur. J’ai choisi une taille 40, et j’ai pour une fois directement coupé le papier du patron (d’habitude je décalque, comme pour Mélilot où j’avais dû faire un mélange de tailles).

Mon papa a pris les photos au bord de la mer… J’ai hâte qu’il y ait un beau soleil de printemps, car sur la côte il y a des coins vraiment superbes… Et les photos des réalisations peuvent être des prétextes pour de belles balades.

Sur cette photo, j’aime trop la mouette en vol:

Pour le montage, j’ai aimé faire les poches passepoilées, je n’avais jamais essayé. Les instructions à ce moment-là sont un peu minimalistes mais j’ai fait ce qui me semblait logique et ça a bien fonctionné.

Et la poche ouverte:

Il y a un pli d’aisance dans la doublure, l’intérieur est d’une propreté absolu comme pour toutes les vestes doublées.

Il y a des épaulettes (optionnelles) que je trouve toutes mignonnes, j’ai choisi des petits boutons roses de mon stock (tout le blouson a été réalisé avec du matériel déjà en stock, pas mal non? 😀 )

La seule étape un peu galère, ça a été les poignets de manches. Parce qu’elles sont vraiment étroites, donc pour les coudre sur l’endroit, j’ai progressé cm par cm, mais comme c’était la fin, j’ai pris mon mal en patience.

Je trouve que ce patron est plein de chouettes petits détails et que j’ai un peu progressé en le réalisant.

Ah et voilà ce qu’il donne de dos:

J’aime le style mais c’est une veste qui n’ira pas avec beaucoup d’habits, parce que j’ai choisi un motif chargé et rose (et j’aime beaucoup, je suis contente de ce choix!): il appelle donc des habits neutres, comme une robe noire ou un jean et un haut uni assorti. Là je le porte avec ma Mesa modifiée (manches longues, empiècements à paillettes et noeud) Pour une veste de demi saison qui va avec tout, une couleur neutre comme du marron ou taupe ou noir peut être plus adaptée. Il ne se ferme pas, donc c’est vraiment un blouson de demi saison, ou une veste à mettre en appoint avec une doudoune en plus s’il fait froid!!

Le patron est ici.

J’ai maintenant envie de coudre prochainement les patrons Deer&Doe que j’avais achetés l’an dernier et jamais réalisés. 🙂

#veste #mer #couture #Lupin #deerampdoe #mode

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram

© 2016 Tous droits réservés.