• Elsa

Bienvenue sur le blog !



Je suis trop contente d’écrire le premier article du blog Urban Fairy.

Pour commencer, je voulais vous remercier pour tous vos commentaires positifs et enthousiastes sur les podcasts où j’ai parlé de mes patrons: ils m’ont beaucoup touchée! Je suis émue par le bel accueil que vous leur avez fait.

J’espère que vous prendrez plaisir à coudre ces patrons, que les cahiers techniques seront à votre goût, que les vidéos aideront celles qui en ont besoin, et que ce n’est que le début d’une longue et belle aventure!

Je tiens à remercier de tout cœur ma maman qui a beaucoup cousu, imprimé, scotché et relu; Fanny (Gazouillette) qui est une testeuse de choc et un vrai mannequin (j’aime troooop tes photos!), Mathilde (du blog Mathilde au fil des heures) et ses précieuses idées (quel plaisir de discuter avec toi!); Valérie (Valivaloub) qui a testé pour elle et sa très belle fille (Je suis ravie d’avoir fait ta connaissance!); Smichkine pour ses remarques précises et ses tests rapides (j’ai hâte qu’on se connaisse davantage!) ; Amélie (Ah…Mélie!) qui a fait un super test de stature, Laurence (Poppy sew) qui m’a tout de suite proposé de tester alors que je n’osais pas trop demander (merciii!); Claire de 36 bobines qui m'a soutenue en m'offrant un jersey bio magnifique, et mon amoureux qui vient de passer trois nuits blanches et qui travaille comme un dingue depuis un bon moment pour que le site ouvre le jour où on l’avait décidé (love), ce travail est vraiment notre projet commun.

J’ai déjà parlé des modèles dans le dernier podcast… Un petit mot quand-même:

Mélusine est une blouse avec un empiècement devant froncé au dessus de la poitrine. Elle la met en valeur en créant un peu de volume, le décolleté en V est profond mais fin à la pointe donc je trouve qu’il reste délicat. L’aisance à la taille est grande, elle fait totalement oublier le ventre. Elle est assez courte (au dessus des fesses) mais vous pouvez la rallonger si vous la préférez plus longue.

Côté couture, Mélusine est de niveau 2/5: tout à fait accessible aux débutantes motivées! Les techniques utilisées sont le fronçage, la pose de biais invisible, le montage des manches avec 3 épingles (technique dite avancée mais que j’ai toujours trouvée plus simple et plus précise que le montage avec fronces…)

Ma mère porte Mélusine:


Vous pourrez ajouter du passepoil sur la découpe de l’empiècement, et pourquoi pas un joli galon à l’ourlet, aux emmanchures ou à l’encolure!

Une viscose donnera une blouse fluide, un coton marquera davantage les fronces, et pourquoi pas de la soie pour une blouse de luxe! Tous les tissus chaîne et trame de poids léger ou moyen conviennent!

Voici la jolie Mélusine de Mathilde:


Amusez-vous bien avec Mélusine! 😊

Boann est une robe aussi confortable qu’un pyjama mais très féminine! J’en ai déjà six parce qu’elle va m’éviter de longs moments de doute devant mon placard.

L’aisance est nulle au niveau de la poitrine et des hanches mais elle laisse un peu de place au niveau du ventre, car je trouve plus seyant de ne pas le mouler, Son encolure bateau est légèrement dégagée.


C’est un bon projet pour commencer avec le jersey: ça vaut tellement le coup d’oser affronter cette matière qui a si mauvaise réputation dans la couture! Ça n’est pas si compliqué,et on est largement récompensés par le confort et le seyant.

Les couturières plus expérimentées y verront peut-être un patron facilement déclinable, rapide à coudre pour un moment de détente.


Smichkine l’a déjà détournée en petit haut:


Après en avoir fait une version hyper classe:


La robe de Valérie a tellement plu à sa fille qu’elle lui en a cousue une, et toutes les deux sont ravissantes:



Bon, je vous laisse, j’ai tellement bossé que j’ai besoin d’un peu de repos… Je vais aller coudre pour me détendre! 😀


  • Noir Icône YouTube
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram

© 2016 Tous droits réservés.